Mon expérience de la résiliation Gras Savoye, Arnaque ?

Comme beaucoup de personnes, je suis confronté à des problèmes de résiliation de l’assurance pour téléphones mobiles proposée lors de la souscription d’un forfait avec mobile chez Bouygues Telecom, soit Gras Savoye (au moins jusqu’en mai 2011, Bouygues Telecom ayant paraît-il décidé de changer suite aux nombreuses plaintes de ses clients). Arnaque ?

J’ai vu des tonnes de témoignages sur le web (voir par exemple chez commentcamarche.net, lesarnaques.com et même chez Numerama). Comme souvent on ne connaît pas le fin mot de l’histoire, j’ai donc décidé de raconter ici ma propre expérience.

Si vous êtes arrivés sur cette page, c’est certainement que vous aussi vous vous sentez escroqués. Comme vous, ça a commencé par une souscription à un abonnement chez Bouygues Telecom, où à coup d’arguments assez convaincants on vous a fait signer un contrat d’assurance pour votre mobile — «Vous savez, le smartphone que vous prenez vaut plusieurs centaines d’euros. Avec l’assurance si vous le cassez il sera remplacé par un neuf immédiatement, pour seulement 8,90€ par mois, bla bla bla, bla bla bla». C’était en mai 2011. J’avais souscrit à un abonnement avec le Samsung Galaxy S.

Presque deux ans se passent, je résilie mon contrat chez Bouygues grâce à la loi Chatel et me renseigne pour résilier l’assurance Gras Savoye qui ne m’a servi à rien. J’apprends que c’est trop tard et je suis reparti pour un an. Tant pis, j’ai encore le téléphone, mon premier smartphone j’y tiens, la résiliation ce sera pour l’année prochaine. Je note dans mon calendrier «Gras Savoye à résilier en avril 2013» (j’aurais pu la résilier tout de suite pour l’année d’après mais il faut croire que j’aime vivre dans le danger…).

Mon contrat date du 13/05/2011, et la date d’échéance annuelle est selon Gras Savoye le 12/04.
Concernant la résiliation la notice stipule qu’elle se fait «par lettre recommandée avec demande d’avis de réception envoyée au plus tard 1 mois avant l’échéance annuelle, à Gras Savoye / Assurance Clubs Bouygues Télécom – TSA 30 001 – 45911 Orléans Cedex 9.».
J’envoie ma lettre de résiliation le 12/04/2013 en demandant la résiliation de mon contrat et l’arrêt des prélèvements, soit l’ultime date pour que la résiliation soit effective au 13/05/2013.
Pas de nouvelle, bonne nouvelle, me voilà tranquille avec ça…

Juillet 2013, à ma grande surprise, je suis toujours prélevé de 8,90€ par mois par Gras Savoye. J’essaye de les contacter et je tombe sur un répondeur qui m’indique que pour les résiliations il faut envoyer un e-mail à l’adresse stopba@grassavoye.com (vous pouvez noter que ce n’est pas tout à fait ce qui est écrit dans la notice).
J’envoie donc le 18/07/2013 un e-mail à cette adresse pour leur demander à nouveau de résilier mon contrat et bien sûr de me rembourser les sommes prélevées indûment. Copie de la lettre et récépissé de l’envoi du recommandé en pièces-jointes.

C’est sans compter sur la réponse que je reçois le 30/07/2013. Là où j’attendais un remboursement rapide et des excuses pour cette terrible maladresse, c’est au bout de 12 jours qu’on m’apporte une réponse quelque peu désagréable. Ils commencent par me rappeler les dates du 13/05/2011 pour la souscription et du 12/04 de chaque année pour l’échéance. Jusque là tout va bien. Sauf qu’ils finissent par m’expliquer que pour eux, la lettre leur est parvenue le 15/04/2013 et que donc la résiliation sera effective le 12/05/2014 et qu’ils continueront bien sûr de me prélever jusqu’à cette date !!!!!

C’est reparti pour un nouvel e-mail, cette fois-ci pour leur apprendre à lire étant donné que mon tampon de La Poste à moi est daté du 12/04/2013 et que c’est bien la date à laquelle j’ai envoyé ma lettre de résiliation. Le lecteur averti aura remarqué que le verbe «envoyer» est le même que celui utilisé dans la notice.

Je ne suis pas le seul à avoir des griefs contre Gras Savoye, je vous laisse si vous le souhaitez regarder le témoignage d’une autre personne qui se sent arnaquée:

La suite au prochain épisode…

10 réflexions au sujet de « Mon expérience de la résiliation Gras Savoye, Arnaque ? »

  1. Gaël

    Avez-vous pu résilier finnalement ? A quelle adresse avez-vous envoyé votre recomandé ? Que faut-il comme informations ? Merci 🙂

    Répondre
    1. chdorb Auteur de l’article

      Oui, finalement en ayant bloqué le prélèvement, j’ai une lettre de relance à laquelle je n’ai pas donné suite et puis plus rien.
      L’adresse où j’ai envoyé le recommandé est la suivante :
      Gras Savoye
      Assurance Bouygues Telecom
      45911 Orléans Cedex 9

      Comme informations, il suffit normalement de donner le numéro du contrat, de demander la résiliation et l’arrêt des prélèvements.

      Répondre
  2. Almendra

    Bonjour. Pour tous les petits « soucis » de ce genre, il ne faut pas hésiter à déposer un dossier auprès du tribunal de proximité, sans oublier de demander un dédommagement de 500 euros, pour ces abus. Une fois la procédure engagée, n’acceptez plus aucun arrangement de leur part. Laissez aller la procédure à son terme.
    Bon courage.
    José

    Répondre
  3. Christelle

    Bonjour mais finalement avec la loi Chatel étant donné qu’on ne reçoit jamais rien de gras savoye, on peut résilier à tout moment si je comprends bien?? Christelle

    Répondre
    1. chdorb Auteur de l’article

      Effectivement, selon l’article Article L136-1 du Code de la Consommation, si aucune lettre n’est envoyée, on peut résilier à tout moment à compter de la date de reconduction, donc à partir d’un an.
      Le mieux reste selon moi de demander la résiliation, bloquer les prélèvements (parce qu’il se servent de toute façon), et ça doit être bon.

      Répondre
  4. anneso

    Je connais également bcp de difficultés à arrêter ce fichu contrat, en revanche quand je me suis adressée à ma banque en lui expliquant ma situation pour cesser les prélèvements elle me l’a refusé en m’expliquant que j’étais mensualisée et que je devais finir l’échéance! De Gras sAvoye: Lignes injoignable, site web: impossible d’ouvrir certains fichiers sur mon, ordi (comme le contrat que je n’ai jamais eu) quand enfin vous avez quelqu’un, c’est une « béni-oui-oui » qui finalement ne fera rien de ce qu’elle a promis au tel… etc Je me retrouve à payer un contrat depuis 6 ans et je n’ai jamais pu être dédommagée d’un petit téléphone de rien du tout. Je ne connaissais pas cette loi Chatel… Avec tous les versements que je suis obligés de verser j’aurais pu me racheter un beau galaxy ou plutôt de la bonne viande à mes enfants… C’est digne de l’arnaque au nougat mais malheureusement je n’ai pas le compte en banque d’une célébrité et je n’ai pas le temps ni le courage ni les moyens financiers d’engager un avocat et des procédures. qui n’en finiront pas puisqu ‘en France la Justice en droit commercial reste réservée à une élite!

    Répondre
  5. GRIMBERT

    Bonjour, je me suis faite moi aussi arnaquer par cette assurance et viens à peine de m’en rendre compte. Cela fait plusieurs années que j’étais prélevée de 11,90 Euros/mois, je pensais que c’était mes frais de banque, mais en fait aujourd’hui, avec plus d’attention je tombe des nues.. Si j’ai bien tout compris, il suffit de faire une lettre AR à l’adresse que tu as mentionnée, puis faire opposition auprès de sa banque sur ces prélèvements? Puis-je selon toi demander de me faire rembourser de la totalité des frais depuis des années? Ou seulement les 500€? Je ne me souviens même pas avoir signé ce contrat! J’ai d’ores et déjà envoyé un mail à stopba… Et fait la demande à ma conseiller banquier pour l’opposition. Merci pour ton témoignage et pour ton retour. Emmanuelle

    Répondre
    1. chdorb Auteur de l’article

      De toute façon, si vous n’avez jamais eu de nouvelle, vous pouvez effectivement envoyer une lettre de résiliation par recommandé, en parlant de la loi chatel -> http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000606011&dateTexte=&categorieLien=id et stopper les prélèvements, puisque la résiliation peut être immédiate.

      Renseignez vous sur la loi Chatel et vous aurez toutes les réponses à vos questions.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *